Journal du mercredi 14 mai 2014

Reparation Bateau Septieme Continent

La prise en main du nouveau bateau dédié à l’expédition a révélé une petite anomalie sur une hélice (photo du jour). L’équipage a donc préféré reporter le départ de Guadeloupe à demain matin afin de réparer le matériel. Nous avons quand même quitté le port de Pointe-à-Pitre pour effectuer une première navigation afin de nous faire la main sur ce nouveau voilier et effectuer les exercices de sécurité indispensables à une navigation hauturière, avant de nous mettre au mouillage au Nord-Est de la Guadeloupe. Le départ sera matinal demain.

Aujourd’hui nous avons eu notre premier contact avec les scolaires, via l’opération pédagogique de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. Les jeunes sont intégrés à l’expédition via des opérations de terrain et prises de mesures sur les bords de Seine. Tout au long de l’expédition des rencontres via skype sont en effet programmées avec plusieurs classes qui ont pour projet de nettoyer les berges de la Seine. Ils nous rendent ensuite compte de ce qu’ils ont trouvé et nous mettons en commun nos informations sur les déchets récoltés. Aujourd’hui nous avons discuté avec une classe de seconde de la filière agricole de Chatillon-sur-Seine. Les adolescents se sont montrés très curieux sur nos aventures des derniers jours et sur les objectifs de la mission. Ils ont rempli 7 sacs poubelle de déchets plastiques en nettoyant les berges de leur ville et nous ont confié avoir été étonnés de la quantité récoltée. Ils ont aussi endossé l’habit du scientifique pendant quelques heures afin de faire des prélèvements de polluants présents dans l’eau, qui seront ensuite analysés par l’équipe de chercheurs impliqués dans l’expédition. Il est estimé que plus de 80% du plastique vient de la terre. Il est principalement transporté par les rivières et le vent, avant de finir en mer. Nous sommes donc tous concernés, tous responsables de ce phénomène d’accumulation des plastiques en mer. Chaque action est une prise de conscience et l’implication des jeunes générations est un véritable moteur dans le changement de nos comportements.

Ne laissons pas tomber les futurs locataires de notre belle planète.

L’ équipe 7ème Continent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
Rechercher