Première mondiale : Transformation possible des algues Sargasses en bioplastique

Algopack Plastique 7e Continent

Suite aux invasions récentes d’Algues Sargasses et pour placer les Antilles au centre de l’innovation et de la lutte contre la pollution par le plastique, nous avons lancé des recherches sur la possible transformation de cette algue brune en bio plastique en collaboration avec ALGOPACK, l’entreprise française reconnue mondialement pour son expertise de la chimie Bleue.

Après une série de plusieurs tests qui se sont révélés positifs, ALGOPACK, a trouvé la solution pour valoriser les algues Sargasses en Biomatériaux 100% compostables.

Une matière rigide 100% fabriquée à base de Sargasses avec une infinité de domaines d’application. En fin de vie la matière est totalement compostable et apporte une des fonctions historiques de l’Algue : Fertiliser la terre.

ALGOPACK est la première entreprise au Monde à remplacer complètement le plastique par les algues. C’est la solution sans plastique, 100% à base d’algues excluant tout emploi de dérivé du pétrole dans sa composition.

Une alternative afin de réduire les pollutions par les plastiques en mer et sur terre.

Pour EXPEDITION 7e CONTINENT, agir sur la question des solutions alternatives au plastique est fondamental. De plus, les scientifiques du CNRS se demandent si les Sargasses utilisent des déchets plastique pour proliférer. EXPEDITION 7e CONTINENT va étudier cette question lors de sa prochaine Expédition qui partira le 15 mai prochain depuis le Port du Marin en Martinique.

Les EXPEDITIONS 7e CONTINENT accompagnent globalement les démarches d’économie circulaire, d’une manière concrète, cohérente, enthousiasmante, générant du sens et des résultats concrets. Nous encourageons les territoires, organismes ou entreprises à revendiquer les actions de recherche de solutions à la hauteur de la réduction des continents de plastiques, cruciales pour améliorer la santé des océans.

Patrick Deixonne (Chef Expédition 7e Continent) et Remy Lucas (Fondateur de Algopack) annoncent « Nous sommes heureux d’avoir trouvé une solution qui pourra remplacer le plastique autant que possible et limiter sa dispersion dans la nature. Nous pourrons inciter économiquement au ramassage de cette algue invasive et créer des emplois localement. Les secteurs d’applications sont nombreux : téléphonie, packaging, matériaux pour l’agro-fourniture, articles de jardins, articles de bureau : comme les clés USB, objets de décoration, luminaires, panneaux de signalétique… Nous invitons les personnes, organismes, entreprises intéressés par notre découverte à nous contacter »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
Rechercher