Journal du samedi 10 mai 2014

Peche Daurade Coryphène

Bonjour à tous,

Cela fait maintenant plus de 24 heures que nous naviguons sans mât. La nuit a été tranquille, même si la houle a forci un peu. Nous sommes bercés par les ronronnements des moteurs dans les cabines qui se sont transformées en four à cause de l’impossibilité d’ouvrir les hublots bloqués par le mât couché sur le pont.

Ce matin Romain a pêché une dorade coryphène ce qui a animé quelques temps le pont du bateau et les filles en ont profité pour faire des prélèvements de chair et de foie pour analyse en labo plus tard.

Alexandra en profite pour mettre en place sa manip des capteurs de polluants ce qui nous impose d’être à l’arrêt pendant deux heures. Pas très confortable, le bateau roule dans la houle, et certains refont connaissance avec le mal de mer. Le capitaine, Laurent, Patrick et Romain entreprennent de réparer la VHF dont l’antenne pendait en bout de mât, donc à la merci des vagues. Opération réussie, nous sommes reconnectés au monde des marins en vadrouille sur l’océan, avec possibilité de contacter les bateaux qui croisent dans les parages. Cela permet aussi de remettre en route l’AIS : c’est un système automatique d’identification des navires en route. Le CROSS Antilles Guyane est bien sûr tenu informé de l’évolution de notre situation.

Nous faisons route vers Saint Barthélémy, dont nous sommes à 206 milles (380 km) : l’arrivée est donc toujours prévue pour dimanche soir. Le réseau de la solidarité de la mer est en marche, nous serons attendus par le personnel du port de Gustavia avec un emplacement à quai.

Message de la part de Claire à son tonton Michel : elle espère le voir dimanche soir à notre arrivée !

Pour ce qui est de la suite des évènements, nous vous tenons au courant via le journal de bord !

Cet article comporte 5 commentaires

  1. Bruno L

    Bon courage à toute l’équipe, en espérant que vous puissiez reprendre vite la mission.

  2. Toulemonde ghislaine

    Bonne route, à demain.

  3. Cathy

    Bonjour, je viens de découvrir tous vos problèmes, bon courage pour y faire face !
    Je t’avais bien doit Alex que tu vivrais une expérience inoubliable, et les autres aussi puisque tu les rends tous malade pour nous ramener de précieux échantillons , il faudra vraiment être au top pour les analyser ! Bravo à tous.

  4. Soizic Lardeux

    Patrick Claire je vous manque c’est ça, vous faite demi tour pour venir me chercher… Vous vous êtes aperçu qu’il manquait quelqu’un sur cette 2ème mission ?
    Je suis de près vos aventures, j’ai eu un pincement au cœur le jour de votre départ.
    Cette mission devait être plus confortable que l’année dernière ? quelqu’un en a décidé autrement.
    Chaque mission ou projet que tu entreprends Patrick se transforme en combat et chaque personne qui t’entoure dans tes aventures en ressort plus grande, plus forte et plus riche. (En souvenir de l’année dernière, merci) donc je souhaite force et courage pour la suite à toute l’équipe. Force à Fred Guyavoile et Sandrine pour les démarches administratives.
    Je vous embrasse.
    Soizic

  5. Edmée

    Un grand bonjour à tout l’équipage.
    C’est super de pouvoir mettre un message pour vous encourager dans cette épopée !!
    Le 7ème continent ne se laisse pas approcher facilement…
    En attendant de vos nouvelles, je vous souhaite une bonne escale à St Bart avant un nouveau départ. Et continuez à gardez votre moral et votre bonne humeur.
    PS : Impressionnante la photo d’hier avec le démâtage vu d’en haut .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
Rechercher