Revue de presse – 7e Continent 2015

Labo2

20 mille lieues sous le plastique

https://www.dropbox.com/s/4qapdm04pfadqjo/L%27union_12avril.pdf?dl=0

Si l’on veut éviter que la Terre ne se transforme en une décharge géante qui finira par détruire saf aune et sa flore, c’est maintenant qu’il faut agir. C’est en substance le message véhiculé par les Expéditions 7e continent, entreprises dès 2013 par Patrick Deixonne, membre de la société des Explorateurs français, qui consistent à explorer les cinq gyres de la planète, ces incroyables tourbillons d’eau provoqués par les courants marins, pour alerter l’opinion publique sur la pollution des océans.

——–

Un chiffre sur la planète : 270 000

https://www.dropbox.com/s/s3x4altpc82lmfa/MetroNews_12_12_14.pdf?dl=0

C’ est en tonnes le volume de plastique qui flottent à la surface des océans selon une étude publiée par la revue scientifique PLOS ONE

——-

Les océans sont noyés sous un flot de plastique

https://www.dropbox.com/s/xhry3ced7pgd9ct/Tribune_de_g%C3%A9n%C3%A8ve_28_02.pdf?dl=0

«Le plastique, c’est fantastique», chantait en 1990 le groupe Elmer Food Beat. Sauf lorsqu’il finit dans les océans. Selon une étude publiée le 10 décembre dans la revue PLoS ONE, 269 000 tonnes de déchets plastiques flottent à la surface des mers. Une estimation «très prudente» qui peut être considérée comme un «minimum», précisent les auteurs. Afin de sensibiliser la population à cette pollution, l’association Les Pieds sur Terre monte à Genève, du 5 au 15 mars, l’exposition Post Plastic Lux, qui aborde ce sujet de manière artistique, pédagogique et scientifique.q

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
Rechercher