Au sujet de OCEAN CLEANUP de Boyan Slat.

Déclaration de Patrick Deixonne – Chef de Mission Expédition 7e Continent – Explorateur Navigateur en direct du Gyre de Plastique de l’Atlantique Nord.

Boyan Slat, ce jeune néerlandais qui cherche à nettoyer les gyres, commence une campagne en mer dans l’océan Pacifique. Apres ma quatrième expédition dans les gyres, j’ai beaucoup de doutes sur l’efficacité de la méthode proposée. Oui, nettoyer les océans est une noble cause, mais cela peut être dangereux. N’oublions pas que dans les gyres, les plastiques sont sous forme microscopique, mélangés à la vie marine. Beaucoup d’énergie et d’argent seront dépensés pour un résultat quasi nul et des effets désastreux sur l’écosystème au ratio des plastiques récoltés.

Les obstacles que l’on rencontre dans les gyres sont nombreux pour le genre d’opération que propose Boyan Slat. Son dispositif créé également un effet DCP (dispositif de concentration de poisson, utilisé dans la pêche hauturière) et nous savons que ce genre de chose aura un effet très négatif pour le milieu. Je ne peux ici, détailler toutes les anomalies de son système car la liste serait trop longue.

Cette démarche pourrait induire le public en erreur, en pensant soutenir une action efficace et concrète. Ne nous voilons pas la face, la vraie solution se trouve à terre. Les déchets que l’on trouve dans les gyres proviennent à 80% des continents.

Nos efforts doivent se concentrer sur le nettoyage, le recyclage et surtout changer notre mode de consommation en devenant des éco citoyens.

Patrick Deixonne

Chef de mission Expédition 7e Continent, Navigateur, Explorateur