Expédition Atlantique Nord Mai 2015

Pourquoi une deuxième expédition?

En 2014 l’incident du démâtage a contraint l’équipe à diminuer de façon drastique le temps consacré à l’exploration du gyre de l’Atlantique Nord. Pour Patrick Deixonne, retourner dans ce gyre fut une évidence. « On se doit de tout explorer de tout raconter, de tout montrer exactement comme c’est sur place ». Cette expédition fut aussi indispensable pour achever le volet scientifique.  » Il faut qu’on finisse notre volet scientifique sur l’Atlantique Nord, mais aussi qu’on ramène des images pour que le grand public puisse prendre conscience de ce qu’on trouve sur place. »

UNE EXPEDITION STRUCTUREE EN 4 VOLETS :

1 SCIENTIFIQUE :

Avec l’Expédition 7e Continent, les plus grands organismes de recherche français mobilisent leurs moyens techniques et humains.

  • Le CENTRE NATIONAL D’ETUDES SPATIALES (CNES) et MERCATOR OCEAN travaillent à localiser, identifier la densité et la superficie de cette pollution.
  • Les scientifiques du CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (CNRS) et du MUSEUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE (MNHN) étudient la « plastisfère », cette vie qui se développe au milieu des polluants organiques persistants, des métaux lourds présents dans les déchets plastique ainsi que les organismes vivants type virus, bactéries, agents patogènes, zooplancton, halobates… qui y prolifèrent et se déplacent dans les déchets plastique.
  • La Mer des Sargasses et le gyre de plastique sont liés, les algues sargasses se servent-elles des déchets pour proliférer ? Nous allons l’étudier. Des tests préliminaires vont être réalisés, notre association domiciliée en Martinique, est pressentie pour être le porteur du projet INTERREG.
  • L’INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE DE MONACO va apporter ses connaissances sur les méduses en vue de vérifier s’il y a un lien entre la « gélification » des océans, terme illustrant la prolifération des méduses, et la pollution massive par le plastique des océans.

2 – PEDAGOGIQUE :

Pour symboliser la dispersion des déchets depuis le continent et frapper les consciences, nous avons organisé des étapes de mobilisation publique de nettoyage et de collecte des déchets à terre.

  • L’Expédition a fait étape le long de l’arc antillais francophone pour des opérations de sensibilisation avec le public et les scolaires. Le 18 Mai à FORT DE FRANCE, le 19 à DOMINIQUE, le 20 à POINT A PITRE, le 22 à ST MARTIN et le 23 Mai à ST BARTHELEMY.
  • Pendant l’Expédition, avec le soutien de l’AGENCE DE L’EAU SEINE NORMANDIE nous avons animé pendant la semaine européenne du développement durable des étapes de collecte des déchets le long de la Seine avec une rencontre via satellite avec l’Expédition qui fut en pleine Mer des Sargasses. SURFRIDER fut à nos côtés sur ce dispositif.
  • Nous étions le 2 Juin à SENS, le 3 à ROUEN, le 4 au HAVRE, et du 5 Juin (Journée Mondiale de l’Environnement) au 8 Juin (Journée Mondiale de l’Océan) à PARIS avec le concours des VOIES NAVIGABLES DE FRANCE (VNF). Nous créons une dynamique de nettoyage la plus large possible, porteuse de sens. Des opérations similaires eurent lieu le 8 Juin à St PIERRE & MIQUELON, MONTREAL, COTONOU… le début d’un élan à l’échelle mondiale.
  • Un espace pédagogique digital est mis à la disposition des enseignants pour traiter du sujet 7e Continent dans le cadre du programme scolaire du secondaire.

3 – COMMUNICATION :

Avec les experts en communication de REVOLUTIONR, une campagne de relations presse médiatise les actions de l’Expédition, afin de modifier durablement les comportements.

  • Le film documentaire réalisé en 2014 est distribué mondialement par UPSIDE TV, filiale de HAVAS. A partir de l’Expédition 2015,  nous associons nos compétences pour fabriquer et distribuer mondialement des programmes TV d’une ampleur inédite sur ce sujet.
  • Une application digitale a été lancée avec DEGETEL et GOOGLE pour faire participer le grand public à témoigner et localiser les masses de déchets à terre et connecter les associations/entreprises à ces témoignages pour les collecter et les recycler.

4- ACTIONS & SOLUTIONS :

  • Agir sur la question de la gestion des déchets et sur les solutions alternatives au plastique est fondamental pour supprimer la dispersion à la source.
  • Nous sommes associés à ALGOPACK qui est la première entreprise au Monde à remplacer complètement le plastique par les algues. Reconnue mondialement pour son expertise, cette startup Française de la chimie Bleue propose désormais une solution pour valoriser les déchets de Sargasse en Biomatériaux 100% compostable.
  • Avec des partenaires comme SUEZ ENVIRONNEMENT, le CLUSTER MARITIME FRANÇAIS, AIR CARAIBES, AMABOOMI, c’est un maillon essentiel de responsabilisation collective : les efforts des territoires/entreprises privilégiant la gestion des déchets, de leur recyclage et de la création d’une économie circulaire sont soutenus et encouragés.
  • Expédition 7e Continent devient un label qui permet à un territoire, un organisme ou une entreprise de revendiquer ses actions, et cherche des solutions à la hauteur de la réduction des continents de plastiques, cruciales pour améliorer la santé des océans.

Les Expéditions 7e continent peuvent accompagner globalement les démarches d’économie circulaire et de citoyenneté de leurs partenaires, d’une manière concrète, cohérente, enthousiasmante, générant du sens et des résultats concrets.