Journal de Bord – Jeudi 21 Mai : en route vers Saint-Martin

Bonjour à tous,

Le Guyavoile fait route vers le nord des Antilles, destination l’île de Saint-Martin, la prochaine escale pédagogique : nous avons 170 miles à parcourir, ce qui fait environ 300 km. A Saint-Martin nous serons reçus par le Rotary Club, pour une projection publique du film de l’expédition 2014.

L’équipage profite de ces 24h de navigation pour s’amariner, ce qui se fait très facilement car les conditions météo sont très bonnes : un alizée de sud-est nous permet de naviguer au portant (le vent touche l’arrière du bateau en premier) à une allure de 8 nœuds (15 km heure). Tout le monde va bien, et nous profitons aussi d’un peu de repos, mérité après ces 3 premières journées riches en rencontres avec le public (900 enfants sensibilisés !). A midi nous longeons le magnifique lagon d’Antigua, que nous n’avons aperçu que très tard car la visibilité est réduite par une brume de sable.

Nous croisons beaucoup de sargasses sur l’eau, ce qui contrarie le capitaine Fred, car il ne peut pas mettre l’hydro générateur du bateau en marche : les sargasses bloqueraient les hélices. L’hydro générateur permet de recharger les batteries grâce à la force de l’eau et produit donc une énergie renouvelable.

Les scientifiques sont moins contrariées par les algues, car elles peuvent commencer les prélèvements ! Deux espèces de sargasses sont présentes aux Antilles. L’objectif pendant l’expédition est en effet de récupérer différents morphotypes de ces deux espèces (une même espèce peut avoir des apparences différentes). La faune associée aux sargasses sera également étudiée. Les échantillons seront analysés une spécialiste des sargasses, basée à Brest, afin de contribuer à approfondir les connaissances sur la problématique des sargasses aux Antilles.

Au menu de ce soir, gratin de bananes, préparé par Fred avec les légumes du marché de Pointe-à-Pitre !

A demain !