Journal du mardi 6 mai 2014

Bonsoir à tous,

Les nouvelles du bord sont bonnes et très joyeuses !

Nous avons quitté la Martinique depuis 24h et sommes maintenant à la même latitude que les îles d’ Antigua et Barbuda, toujours dans la zone des Antilles. Nous avons donc déjà parcouru près de 150 milles. La météo est très clémente, le ciel est dégagé et la mer très belle, ce qui est parfait pour une journée d’amarinage pour les membres de l’équipage. Kris, qui découvre la vie en mer, combat courageusement le mal de mer, en gardant le sourire et sa bonne humeur ! Tout va bien pour tout le monde, chacun prend le rythme de la vie à bord et en profite pour se reposer avant le début des premières manips demain. La première nuit organisée en quart s’est très bien passée, sous un ciel étoilé et nous préparons la prochaine !

Eole nous fait l’honneur d’un vent orienté Est-Sud/Est d’à peine 7 nœuds, ce qui n’est pas beaucoup, mais nous arrivons à respecter la vitesse nécessaire pour atteindre le premier point de rendez-vous avec le satellite Pléiade. Cette rencontre avec le point devrait se faire demain vers 6h du matin. Le filet Manta sera envoyé à l’eau pour la première fois à ce moment-là.

Le capitaine et son équipage ont affalé la Grand Voile et envoyé le Gennaker : c’est une grande voile d’avant légère qui permet d’avancer dans le petit temps. Nous n’avons rencontré aucun bateau depuis hier, nous sommes seuls dans cette partie de l’océan !

Nous avons eu l’honneur de rencontrer deux groupes de dauphins tachetés de l’Atlantique (Stenella frontalis). Ils sont venus à chaque fois jouer dans l’étrave du bateau et nous ont accompagnés pendant quelques minutes, ce qui a laissé le temps à Vinci, le caméraman, de faire de belles images !

Nous savourons cette sensation d’être en train de vivre un moment unique en pleine mer, en admirant le soleil couchant sur cette partie de notre belle planète Terre. Pour l’instant, pas de rencontre avec des macrodéchets !