Présentation du Guyavoile, bateau choisi pour l’ Expédition 7e Continent

L’Expédition 7e Continent, serait inimaginable sans son catamaran, le Guyavoile, qui permet de convoyer notre équipage au cœur des masses de déchets plastiques présents au milieu des océans.

Mis à l’eau en 2009, Guyavoile est un catamaran de 17 mètres, minutieusement pensé par le skipper Fred Lachot lui-même, dessiné par le cabinet d’architecte Mortain/ Mavrikios et réalisé par le chantier Multicap Caraïbes à Fort-de-France. Construit en Strip Planking Red Cedar (90% de cèdre, 10% d’acajou) puis recouvert de fibre de verre époxy, ce prototype peut atteindre la vitesse de 22 nœuds (vitesse atteinte au cours d’une traversée entre Antigua et la Martinique) grâce à près de 200m2 de voilure.

Surnommé le Bat-Lab, le Guyavoile est configuré pour accueillir chercheurs et matériels scientifiques dans des conditions de sécurité optimales. Sa conception en catamaran allie la vitesse de déplacement nécessaire pour l’observation de vastes zones de déchets au milieu de l’océan, avec une grande stabilité facilitant le travail d’analyse et de prélèvement quotidien des chercheurs. Le vaste cockpit arrière se transforme alors en véritable laboratoire ambulant et permet d’embarquer en toute sécurité le matériel de recherche spécifique pour la réalisation de prélèvements, d’observations et d’analyses.

Les espaces intérieurs et extérieurs du bateau ont été entièrement revus et aménagés pour faciliter le travail des équipes embarqués : un grand « open space comme au bureau » dans le carré intérieur accueille les ordinateurs et autres appareils informatiques sensibles, tandis que les coques ont été équipées de larges jupes arrière facilitant la mise à l’eau des filets manta qui permettent de filtrer l’eau afin d’en prélever les micro déchets plastiques.
Guyavoile affiche une grande autonomie de stockage et en énergie indispensable à la réalisation de sa mission : 1.5 tonne d’eau douce et 1 tonne de gasoil dans les réservoirs, courant de 220 Volts assurant l’alimentation des appareils de mesures scientifiques, d’énormes capacités de chargement, deux frigos de 150 litres, un congélateur de 150 litres pour la conservation des prélèvements…

Élément ô combien important lors de longs séjours en mer, la cuisine spacieuse possède la configuration optimale qui permettra à Romain Toutlemonde, notre chef, de mitonner comme à la maison veillant ainsi au moral de l’équipage. Guyavoile offre ainsi la possibilité de mener de longues missions en mer avec un confort optimal.
Avec un tel outil à disposition, l’Expedition 7e Continent s’attendent donc à une édition 2015 pleine de réussite.